Le tir à sec

 

 Pour progresser, l’entraînement au tir ne s’arrête pas au stand : Il faut s’entraîner chez soi , en respectant bien les quatre règles de sécurité.

Tous les entraînements se font sans munitions réelles, seules les munitions inertes sont utilisées ou en utilisant un STICK.

Par mesure de sécurité et pour éviter tout accident, on inspectera bien son arme et ses chargeurs avant ce type d’exercice.

 

 En quoi consiste le tir à sec, son utilité, et le matériel nécessaire :

 

Il sert à travailler les mouvements, la position et la chronologie du tir, sans départ de coups.

La répétition des mouvements permettra d’acquérir une gestuelle parfaite.

 

Le matériel utilisé sera le même qu’en stand : holster, porte chargeurs, arme… tout le matériel qui vous permettra de travailler votre gestuelle.

 

Une munition inerte ou une douille amortisseuse ainsi qu’un laser (attention aux yeux) seront un  plus.

 

Pour dégainer l’arme et le rechargement :

 

L’idéal est de travailler devant un miroir afin de regarder son mouvement et de se corriger.

 

Il faut s’exercer doucement, sans chercher la vitesse mais la fluidité.

 

Faire 5 à 6 mouvements de façon à bien maîtriser la gestuelle.

 

La visée et le tir :

 

L’utilisation d’une munition inerte ou douille amortisseuse ou un STICK est conseillée.

 

On accroche une cible réduite, et on se place à 3 mètres maximum. (cible à télécharger plus bas)

 

L’utilisation d’un laser est idéale pour voir si la pression du doigt sur la détente est correcte.

 

On fera une série de 5 à 6 visées et lâchés du coup.

Comme tout sport il ne faut pas hésiter à s’entraîner régulièrement afin de progresser au stand.